Les problèmes récurrents des vieilles bâtisses

Nouveaux projets, nouveau départ, vous vous demandez ce que vous allez bien pouvoir entreprendre après cette période de confinement ? Et pourquoi pas investir dans un nouveau bien ? On ne sait jamais, nous pourrions revivre une période de confinement et avoir un habitat à votre gout pour cette fois est donc important. Mais attention Montréal est connu pour ces maisons centenaires et parfois il y a quelques surprises. On sait que les zones ayant le plus d’anciennes maisons sont le Plateau Mont-Royal et Saint Lambert.

Ces maisons sont en général les moins chers sur le marché mais nécessite des rénovations plus conséquentes. Cela permet de garder le style ancien et le cachet d’une maison tout en utilisant des techniques modernes avec des matériaux plus nobles.

Dans cet article vous allez comprendre pour quelles raisons il est nécessaire de faire des rénovations dans ce type de bien et comment repérer les défauts d’un vieil édifice.


Par quoi on distingue une vieille maison ?


On parle souvent de vieilles bâtisses mais tout le monde ne sait pas à quel moment nous pouvons dire qu’un bien est vieux ou neuf. En général, on dit d’une maison qu’elle est vieille au-delà de ses 30 ans. Cependant ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce qu’elle est considérée comme « vieille » qu’il y a forcément des rénovations importantes à faire. Certains biens sont encore en parfait état après 40 ans.

À Montréal et surtout dans les zones du Plateau mont-Royal et Saint Lambert, nous nous rendons compte qu’il y a de plus en plus de problèmes liés à l’âge du bien. C’est aussi la raison pour laquelle Indigo Construction est plutôt spécialisé dans la rénovation résidentielle, afin de résoudre les soucis que nos clients rencontrent.


Les fondations


Les fondations sont la base d’un habitat, si elles ne sont pas solides et résistantes à toutes les éventualités, c’est toute la structure qui peut être mise à mal.

Un certain nombre d’indices nous permettent de dire si votre bâtisse commence à avoir de l’âge :

  • Des fissures dans le béton

  • De l’efflorescence : cela est repérable par la formation de taches, comme des auréoles sur le béton. Vous pouvez les faire disparaître en brossant, si cela revient de façon récurrente, il faut faire appel à un professionnel.

  • Planchers croches ou portes et fenêtres qui ferment mal

  • Infiltration d’eau, qui peuvent causer des fissures visibles

  • La présence de pyrite (fer et sulfate) dans le béton est une des caractéristiques des fondations anciennes. Cette substance peut poser un problème si elle est présente dans l’air et l’eau.

La toiture


La toiture est souvent l’une des premiers choses que l‘on vérifie lors de l’achat d’un bien ou pour des rénovations. Il faut en général, la refaire ou faire une révision tous les 10 ans environs pour éviter une détérioration sérieuse.

On peut voir qu’il est temps de la rénover si :

  • Vous distinguez de la lumière qui entre de l’extérieur

  • Vous distinguez des tâches foncées, qui sont signe de moisissure et d’humidité. Il peut y avoir de fuite aussi.

  • L’affaissement du plafond qui peut être due à un trop grande humidité et l’usure. Ici il faut remplacer la toiture sinon il y a de gros risque d’effondrement.


Le placement des pièces


Il est possible que si une maison est très vieille les divisions des pièces soient mal pensées comparé à nos attentes d’aujourd’hui. En effet, nos pratiques et façon de vivre évoluent et se retrouver avec une cuisine minuscule ou un rez-de-chaussée trop fermé n’est plus au goût de tout le monde. Ainsi, pour ces modifications vous devrez faire appel à un entrepreneur général qui vous indiquera ce qu’il est possible de faire.

Nous vous invitons à lire notre article « Les démarches à suivre pour se lancer dans un projet de rénovation ou de construction » pour plus d’informations.


Les nuisibles


C’est un cas qui est plutôt rare mais qui peut arriver lorsque l’ancien propriétaire a mal entretenu les lieux ou que la bâtisses est inhabitée depuis quelques mois voire quelques années. Ainsi, vous devez d’abord faire appel à une compagnie spécialisée dans l’extermination de ces bestioles.


La présence d’amiante et de plomb


La plupart du temps peu de choses peut laisser penser qu’il y a de l’amiante ou du plomb dans certains habitats, mais on sait par expérience que la majorité des maisons anciennes peuvent en avoir.

On sait que le Québec a interdit la production, la vente et l’utilisation d’amiante dans les maisons en 1990. L’amiante peut être présente dans la structure du bien, comme dans le sol ou les murs.

Quant au plomb, il est plus rare d’en trouver à Montréal, car cela concerne les constructions datant d’avant 1968. Mais il est préférable de faire faire des vérifications sérieuses, votre eau pourrait en contenir. On retrouve généralement le plomb dans la peinture et la tuyauterie.


La plomberie d’époque


En général, dans les vielles maisons le réseau de plomberie est d’époque et il peu y avoir de nombreux problème comme des fuites, des canalisations bouchées ou encore. Si la plomberie date d’avant 1960, il est possible qu’elle ne soit pas aux normes d’aujourd’hui. Pensez à demander l’avis d’un professionnel.

Sachez aussi que les maisons construites avant 1955 n’ont souvent pas de drain, il peut y avoir donc des problèmes d’humidité souvent remarquable dans le sous-sol avec la présence de marques à la base des murs des fondations et signe d’un fort taux d’humidité. Il y a aussi des risques d’infiltration d’eau.

La plomberie défectueuse et l’absence de drain pourrait causer de graves problèmes d’humidité pour la structure de la maison.


L’aération


Il est aussi important de vérifier la ventilation de l’entre-toit, pour éviter les problèmes d’humidité dans l’air intérieur. Vous pouvez repérer un problème de ventilation à la présence de moisissure ou si vos combles n’approchent pas de la température extérieure en hiver.

N’oubliez pas qu’il faut aussi aérer tous les jours vos pièces intérieures et il est aussi fortement conseillé d’installer un extracteur d’air dans votre salle de bain afin d’éviter des problèmes d’humidité.


L’isolation


C’est souvent le premier réflexe des visiteurs : voir si la maison est bien isolée. Vérifiez les combles mais aussi s’il n’y pas trop de fuite d’air au niveau des fenêtres, des portes ou de toutes autres ouvertures en général. Sachez qu’il faut en général, faire vérifier l’isolation de sa toiture et de ses murs tous les 5 ans environ. Plus la construction est vielles plus il y aura des travaux conséquents à faire. Si vous devez refaire l’intégralité de votre isolation (murs, toiture, changement de fenêtres… etc) et que vous avez un budget limité, privilégiez toujours l’isolation de la toiture avant le reste. On sait que la majorité des perditions se font pour la toiture plutôt que pour les murs.


Les problèmes électriques


Les constructions datant d’avant les années 50, sont sujettes à des problèmes électriques du fait que les usages ont changé depuis. À l’époque nous utilisions beaucoup moins d’appareils nécessitant de l’électricité pour fonctionner. Ainsi il est possible que le problème vienne des filages de boutons et des tubes. De plus, certains réseaux électriques n’ont pas la capacité de supporter un certain nombre d’appareils électriques.

Un entrepreneur général peut faire appel à un de ces électriciens pour votre projet. Plus besoin de faire plusieurs demandes de soumissions en même temps.


Ainsi, si vous constater des problèmes liés à l’ancienne âge de votre bien, n’hésitez pas à nous contacter pour une demande de soumissions. Nos équipes Indigo seront disposé à vous venir en aide.


Vous pouvez aussi consulter notre projet Chapleau, qui était la rénovation complète de la façade d’un ancien triplex aux traits architecturaux marqués. Notre défi était de conserver le cachet de cette façade atypique tout en utilisant des matériaux et techniques modernes.


Projet Chapleau : https://www.indigoconstruction.ca/chapleau


Sources :

  • Huffpost

  • Soumissionrenovation.ca

  • Sonnet

  • Institut national de la santé publique Québec

  • CAA


Leslie Lefèvre

26 vues

RBQ - 8350 - 4068 - 27

© 2020, Indigo Construction inc.

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône