Les avantages du bois dans la rénovation et construction

Lors d’un projet, l’utilisation du bois sur les chantiers au Québec est très courante : cela représente plus des 3 quarts des habitations. Mais quels sont les avantages que vous pouvez en tirer ?

Le bois a un degré de résistance au feu adaptable

En fonction de la résistance souhaitée, les ingénieurs et architectes vont faire des calculs et moduler l’épaisseur du bois pour augmenter le temps de résistance au feu. Puis, nos charpentiers/menuisiers découpent et posent le bois comme indiqué sur les plans. On sait que le feu consume environ 3/8ème de pouces d’épaisseur en 15 minutes.

Par exemple, si ‘on veut qu’une section en bois résiste au feu durant 45 min, il faudrait ajouter 1 - 1/8” d’épaisseur de bois autour de la section. Ce bois ajouté (en plus de la section) est celui qui sera carbonisé en premier et qui protégera la section en bois.



Effort structurel : c’est le poids que va supporter la section, c’est-à-dire tous les poids des matériaux de l’étage du dessus, les meubles etc...


Sa capacité d’isolation sonore

Allié à d’autres matériaux, le bois apporte un confort acoustique optimal. En effet, on sait que le bois conduit moins les ondes sonores que le métal. Pour Isoler, il explique trois procédés très rependus Ils sont classés du plus performant acoustiquement au moins efficace :

  • Isolation en natte, pour les murs

  • Isolation en laine de cellulose soufflée, pour le plafond et le toit

  • Isolation à l’urtéhane projetée, pour les murs extérieurs

Un avantage écologique

Le Québec est une région qui est très productrice de bois, nous avons l’avantage de nous procurer du bois via des fournisseurs de bois locaux. Ainsi le transport du bois jusqu’à nos chantier et l’emprunte carbone sont moindre.

Selon les Archives de documents de la FAO l’utilisation de 1 mètre cube de bois permet de retirer 0,9 tonnes de CO2 de l’atmosphère. De ce fait l’utilisation du bois dans la construction d’une structure assainie l’air de votre intérieur. Par exemple, une structure de 2400 pieds ² retient 29 tonnes de CO2, soit ce que rejette une voiture en un an. L'acier et le béton génèrent respectivement 26% et 31% plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère que le bois pour une construction résidentielle.

De ce fait, le Canada met en place des lois très strict afin de protéger son patrimoine forestier, d’autant plus que le Canada et le Québec sont de très gros producteur de bois. Ces lois instaurent un juste milieu entre les besoins économiques et sociétaux de la population et un aménagement forestier durable. C’est 94 % du territoire forestier qui appartient à l’Etat Canadien et qui est donc sous la protection des lois provinciales.


Source : Gouvernement du Canada, Ressources naturelles du Canada

Par conséquent, l’utilisation du bois dans la construction et son impact écologique est un sujet à relativiser.

Plus économique en argent et en temps

Etant donné que le Canada est un gros producteur de bois, les coûts de production et de fourniture sont donc réduit comparer à d’autres matériaux dont les matières premières peuvent être plus coûteuse au Canada. Utiliser le bois dans la construction est moins onéreux que d’autres matériaux comme l’acier et le béton. Aussi l’utilisation du bois est un gain de temps :

  • Le bois peut être préfabriqué ainsi on gagne en temps de pause sur les chantiers,

  • Il est 5 fois plus léger que le béton,

  • Il n’y a pas de temps de séchage sur le chantier comparé au béton (gain de temps de 15%).

Pourquoi nous n’utilisons pas que le bois dans nos constructions ?

Le bois a beaucoup d’avantages mais il a aussi des inconvénients non négligeables. C’est d’ailleurs pour cela que nous n’utilisons pas que le bois dans la construction ou la rénovation de vos habitats.

  • Il est globalement moins résistant pour soutenir les bases d’une structure (comme un sous-sol) à lui seul, des sections en métal seront donc plus résistantes que des sections en bois,

  • Si le bois n’est pas entretenu (lasure de parements) ou si le projet est mal conçu, il est moins durable dans le temps. De même que s‘il n’est pas protégé contre l’humidité il aura tendance à pourrir,

  • Il absorbe plus facilement l’humidité de l’air, voilà pourquoi il est nécessaire d’avoir des bouches d’aérations dans les habitats,

  • Il absorbe facilement l’eau, il faut donc le protéger pour éviter qu’il pourrisse,

  • Il peut être attaqué par les insectes et en être affaibli alors que ce n’est pas le cas du béton ou du métal.

Enfin retenez bien que le bois peut être très avantageux mais qu’il doit être allié avec d’autres matériaux et qu’il ne se suffit pas à lui seul pour faire des rénovations de qualités.

Nous verrons dans un prochain article les procédés pour créer une structure solide à travers la construction d’un sous-sol.

Sources :

  • Ceco bois

  • Eco habitation

  • Ressources naturelles du Canada

  • Archives de document de la FAO

Leslie Lefèvre

17 vues

RBQ - 8350 - 4068 - 27

© 2020, Indigo Construction inc.

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône